Valeur d’une voiture d’occasion : les facteurs déterminants

Pour revendre une voiture d’occasion, il est important de connaître sa valeur réelle. Cela permettra au vendeur et à l’acheteur d’estimer le prix du véhicule d’occasion dans le cadre d’une vente et donc de garantir une transaction équitable.

La question qui se pose est la suivante : comment définir la vraie valeur d’une voiture d’occasion qui n’est plus cotée ? Voici les facteurs à prendre en compte. 

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi

Comment définir la vraie valeur d’une voiture d’occasion ?

Valeur d’une voiture d’occasion

Le prix est un élément essentiel à prendre en compte pour vendre une voiture d’occasion (Renault, Audi, BMW…). Une voiture qui a plus de 10 ou 12 ans est considérée comme une voiture qui n’est plus cotée.

Sachez toutefois qu’il est possible de revendre une voiture ancienne à sa vraie valeur. L’entretien auto et le remplacement de pièces font partie des facteurs déterminant la cote d’un véhicule.

Il faut également tenir compte d’autres facteurs , à savoir :

  • La dépréciation mathématique ;
  • Le kilométrage ;
  • L’équipement ;
  • La cote du modèle sur le marché ou le dédain des acheteurs.

Il existe de nombreux sites Internet de cotation gratuits et payants (autoplus.fr, largus.fr, lacentrale.fr, vendezvotrevoiture.fr, coteautogratuite.com…).

Certains de ces sites s’arrêtent à 10 ans de cotation. Il existe des différences parfois notables entre les cotations. Certaines sont trop faibles tandis que d’autres sont surévaluées. À titre illustratif, l’Argus ne donne pas une cote de marché mais une cote de rachat par un professionnel.

La décote mathématique

Une voiture de marque « généraliste » décote en moyenne   :

  • De 25 % la 1ère année ;
  • De 18 % la 2ème ;
  • De 15 % la 3ème ;
  • De 12 % la 4ème.

Elle est censée perdre 10 % supplémentaires chaque année. Plus concrètement, la valeur résiduelle théorique d’une voiture neuve de 20 000 € sera de 5 000 €. Après 15 ans, cette auto vaudra environ 2 900 €.

Selon les organismes, le kilométrage moyen retenu est différent. Il est conseillé de retenir :

  • 13 000 km annuels pour les compactes ;
  • 10 000 km annuels pour les citadines essence (15 000 pour les diesels), SUV compacts essence (17 000 km pour les diesels) ;
  • 16 000 km pour les gros SUV, familiales, grands monospaces et grands breaks essence (20 000 km pour les diesels).

L’image de marque du constructeur ou le modèle influencent cette décote mathématique. À titre illustratif, la décote d’une Audi ou d’une BMW sera plus lente, tandis qu’une grande routière italienne ou française va se déprécier plus vite.

La notoriété du modèle

Même après 10 ans, il est parfois possible d’ajouter 20 à 25 % à la cote calculée mathématiquement pour un modèle de forte notoriété. Ainsi, une voiture coûtant théoriquement 5 000 € peut se revendre à 6 300 €.

Pour les véhicules de certains segments (compactes, citadines, SUV urbains), les modèles diesel perdent plus de valeur que les modèles essence.

Le kilométrage

Quel que soit l’âge de la voiture, le kilométrage reste un aspect important. En effet, le prix sera différent pour un même modèle affichant 100 000 km ou 200 000 km au compteur.

Par rapport aux kilométrages cités précédemment, il convient d’ajouter 15 € par millier de kilomètres en moins et d’ajouter 30 € par millier de kilomètres en.

L’équipement

Le niveau de finition constitue un facteur déterminant de la cote d’une voiture. Certaines options peuvent valoriser une voiture d’occasion, à savoir :

  • La climatisation ;
  • La navigation ;
  • Une sellerie cuir ;
  • Les options de connectivité (Apple car play, Android Auto, wifi, mirror screen).

Ces équipements permettent de conserver une bonne cote. Ainsi, les voitures « toutes options » sont privilégiées.

La fiabilité

la fiabilité d’une voiture d’occasion.

La valeur d’une voiture dépend de l’image qu’elle donne en termes de fiabilité. À titre illustratif, un modèle dCi 120 de 2002 au kilométrage normal et en bon état pourrait théoriquement valoir 4 000 €.

L’entretien et la qualité des réparations effectuées

La cote d’une voiture ancienne peut varier en fonction de l’entretien et de la qualité des réparations effectuées.  À titre illustratif, une voiture de 10 ans parfaitement entretenue (courroie remplacée, avec carnet tamponné, disposant d’un silencieux, de suspensions et d’un embrayage neufs) vaudra le double d’une même voiture en manque d’entretien.

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi

En conclusion, pour définir la valeur réelle d’une voiture d’occasion qui n’est plus cotée, il convient de prendre en compte plusieurs facteurs tels que la décote mathématique, le kilométrage, l’équipement, la notoriété du modèle, la fiabilité, l’entretien et de la qualité des réparations effectuées.

Vous avez besoin d’un garage pour entretenir pour voiture ? N’hésitez pas à vous rendre sur un comparateur de garage comme Mecagoo. Vous y trouverez le meilleur garagiste pour entretenir votre voiture.