Quand remplacer la vanne EGR de votre voiture ?

Vous êtes l’heureux propriétaire d’une voiture diesel de nouvelle génération ? Elle est équipée d’une vanne EGR pour respecter les normes antipollution européennes. Les automobilistes se posent de nombreuses questions au sujet de cette pièce. À quoi cet élément mécanique sert-il exactement ? Comment savoir s’il est en panne et quelles sont les procédures à suivre pour réaliser un bon entretien ? Suivez le guide !

Vanne VGR
Vanne Egr

Principe de fonctionnement d’une vanne EGR

Également connue sous le nom de soupape EGR ou valve EGR, la vanne EGR (exhaust gas recirculation ou recirculation des gaz d’échappement) est un élément mécanique antipollution. Un changement vanne EGR s’impose si vous détectez un encrassement du moteur et des injecteurs. Il est important de confier cette tâche et tout autre type de réparation mécanique à un professionnel. De ce fait, n’hésitez pas à vous rendre au garage auto le plus proche.

D’un point de vue mécanique, la vanne EGR est destinée à s’activer lorsque vous conduisez à bas régime, le moteur tournant au ralenti. L’installation de cette pièce sur les voitures diesel est obligatoire depuis le durcissement de la réglementation relative aux normes antipollution européennes.

Vanne VGR de voiture
Vanne VGR de voiture

Le fonctionnement de la vanne EGR est relativement simple. En effet, cette pièce à clapet se trouve entre le collecteur d’admission et le collecteur d’échappement. Elle est destinée à renvoyer les gaz d’échappement vers le système d’injection. L’objectif est de les brûler à nouveau, respectant ainsi le processus de refroidissement afin de réduire les émissions de gaz nocifs pour la santé et pour l’atmosphère, notamment la NOx (oxyde d’azote). La quantité de gaz réacheminé dans le moteur est parfaitement gérée grâce au système de clapet.

Comment déceler une panne de vanne EGR ?

Aux premiers abords, ce système semble astucieux, étant donné que la vanne EGR a été adoptée par la majorité des constructeurs de voitures diesel. Malheureusement, elle présente un point faible majeur, à savoir l’encrassement du moteur. En effet, au fur et à mesure que cette pièce à clapet renvoie des gaz partiellement brûlés vers le moteur, les injecteurs risquent de s’encrasser. La présence de calamine et de suie qui bouche ces éléments indispensables au bon fonctionnement du moteur finit par entraîner progressivement un dérèglement mécanique.

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi

Il est bon de prendre connaissance des symptômes d’une panne de vanne EGR afin d’éviter que ce dysfonctionnement finisse par entraîner des problèmes mécaniques plus graves.

  • Des calages moteur inopinés, notamment lorsqu’il est à bas régime (dans les embouteillages, aux feux rouges, etc.) ;
  • Baisse de la puissance constatée lorsque vous accélérez et émission de fumées importantes, avec le voyant antipollution qui s’allume ;
  • Surconsommation de carburant.

Lorsque l’un de ces symptômes se présente, il est recommandé de vous rendre rapidement au garage auto le plus proche. Il est préférable de recourir aux services d’un professionnel qualifié qui s’occupera de vérifier s’il est nécessaire de procéder au changement de la vanne EGR.

Comment bien entretenir votre vanne EGR ?

Des dépôts de particules sont souvent inévitables lorsque le gaz circule à nouveau dans la vanne et dans l’admission. Par conséquent, une couche noire se forme à l’intérieur de la vanne EGR, entraînant ainsi des problèmes de moteur et des pannes. Vous souhaitez augmenter la durée de vie de cette pièce mécanique qui est généralement estimée à 150 000 km environ ? Il est nécessaire d’effectuer un entretien méticuleux de manière régulière afin d’éviter qu’elle ne s’obstrue.

La première solution est de rouler à haut régime lorsque vous êtes sur l’autoroute. Cela permet d’éliminer la calamine coincée dans le système d’échappement et dans le système d’injection tout en régénérant le catalyseur ainsi que le filtre à particules.

La seconde solution permet de décrasser la vanne EGR sans la démonter ou effectuer de réparation mécanique. En effet, il suffit de procéder au décalaminage de l’échappement et du moteur. L’injection d’un produit nettoyant, généralement à base d’hydrogène, permet d’éliminer la calamine et la suie.

Besoin de conseils pour réussir le décalaminage de votre moteur ? Consultez les articles publiés sur le blog de Mecagoo.

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi