Comment préserver le système d’embrayage ?

À l’instar des disques et des plaquettes de frein, l’embrayage peut être usé. Comme son remplacement est onéreux, il est nécessaire de limiter son usure en adoptant certaines habitudes de conduite. Cette usure est surtout provoquée par le type de trajet sur lequel le véhicule roule habituellement et à la manière d’embrayer. Découvrez quelques astuces pour faire durer votre embrayage plus longtemps.

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi

Tout savoir sur l’embrayage

L’embrayage est une pièce d’usure dont la durée de vie varie de 150 000 à 200 000 km. Les conditions de conduite peuvent entraîner l’usure de l’embrayage. Le changement de l’embrayage peut être onéreux. Pour éviter d’abîmer l’embrayage, il convient de respecter certaines règles importantes. En cas de défaillance, l’embrayage doit être remplacé. Le liquide de transmission actionne tous les mouvements.

Embrayage

Quelques astuces pour préserver l’embrayage

Voici quelques astuces pour vous aider à préserver votre embrayage :

  • Ménagez votre système d’embrayage : une fois le véhicule à l’arrêt, levez légèrement votre pied gauche avant de redémarrer, afin de libérer le contacteur. Évitez également de garder le pied sur l’embrayage, notamment lorsque vous devez ralentir ou prendre un virage. Appuyez sur la pédale d’embrayage uniquement au moment de changer de vitesse, afin d’atténuer les pressions contre le disque d’embrayage. En effet, le fait d’appuyer souvent sur la pédale d’embrayage peut entraîner l’usure prématurée des pièces à cause de la friction produite.
  • Mettez-vous au point mort à l’arrêt : lorsque la voiture s’arrête, passez au point mort, notamment à une intersection ou au feu rouge. Nul besoin de débrayer.

D’autres astuces à connaître pour limiter l’usure de l’embrayage

Voici d’autres astuces à connaître pour faire durer votre embrayage :

  • Actionnez le frein à main à l’arrêt : pour immobiliser votre véhicule, évitez d’enclencher une vitesse. En effet, cela entraîne une compression du disque et du volant moteur, même si le moteur est à l’arrêt. Le mieux est de passer au point mort et de tirer le frein à main, afin de réduire les pressions exercées sur les disques.
  • Changez de vitesse rapidement : une fois la pédale d’embrayage enfoncée, changez rapidement de vitesse afin de réduire les frictions.
  • Changez de vitesse seulement lorsqu’il le faut : nul besoin de changer de vitesse lorsque cela n’est pas nécessaire. Pour maintenir une vitesse constante, concentrez-vous sur la route en essayant d’anticiper les obstacles.

Les symptômes d’un embrayage défectueux

La défaillance d’un embrayage peut se manifester par divers symptômes :

  • Bruits ou vibrations au moment d’embrayer ou de débrayer : les vibrations dans la pédale d’embrayage sont un signe d’usure ;
  • Embrayage qui patine ;
  • Pédale dure.

Les problèmes liés à l’embrayage peuvent être dus à plusieurs facteurs :

  • Changements de vitesse brusques ;
  • Arrêts fréquents.

Pour préserver votre véhicule, il convient d’être attentif aux symptômes d’usure de l’embrayage. En cas de défaillance de celui-ci, pensez à confier la réparation à un garagiste qualifié.  

Réparation embrayage

Ce qu’il faut savoir sur la boîte automatique 

Une fois le véhicule à l’arrêt, passez toujours au point mort. Contrairement à la boîte mécanique, la boîte automatique n’est pas équipée d’un système d’embrayage. Toutefois, il convient de préserver son mécanisme. Rester sur position Drive peut entraîner une usure prématurée de la boîte de vitesse.

Pour éviter des dépenses onéreuses, remplacez votre embrayage dès l’apparition des symptômes d’usure. Pour trouver un garagiste fiable et compétent, utilisez un comparateur de garages comme Mecagoo.

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi