Comment fonctionne le capteur de vilebrequin ou capteur PMH ?

Également appelé capteur PMH, le capteur de vilebrequin est un fournisseur d’informations du calculateur moteur. Les informations sont transmises à ce dernier sous forme d’un signal électrique. La question qui se pose est la suivante : comment fonctionne le capteur PMH ? Focus sur le mode de fonctionnement des capteurs de vilebrequin et sur ce qu’il faut retenir lors de leur contrôle.

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi
Capteur PMH
Capteur PMH

Principe de fonctionnement du capteur de vilebrequin

Les capteurs de vilebrequin ou capteurs PMH permettent de déterminer la position du vilebrequin ainsi que le régime moteur. Leur montage se fait souvent à proximité du volant moteur. N’hésitez pas à comparer les garages auto pour trouver le plus adapté.

Le capteur de vilebrequin informe le calculateur sur la position des pistons pour lui permettre de calculer le régime moteur. Un moteur fonctionne en 4 temps :

Le piston peut être en phase de combustion ou en phase d’échappement lorsqu’il est positionné en point mort haut. Il existe deux types de capteurs :

  • Capteurs à effet Hall : un signal électronique est transmis au calculateur. Bien que ce système soit plus précis, il est plus cher ;
  • Capteurs inductifs : ils peuvent détecter un objet métallique et capter le passage des dents du volant moteur en produisant un champ électromagnétique.

Avant de procéder au contrôle du capteur de vilebrequin, vous devrez connaître son type. Le champ magnétique subit des modifications dues au mouvement de rotation de la couronne dentée. Les signaux de tension créés par ces modifications sont transmis au calculateur, permettant à celui-ci de déterminer la position du vilebrequin et le régime moteur.

Capteur de vilebrequin défectueux, comment le reconnaitre ?

Un capteur de vilebrequin est défectueux quand les signes suivants se manifestent :

Capteur de vilebrequin défaillant : les causes

L’origine de la défaillance d’un capteur PMH est variable :

  • Court-circuit de ligne ;
  • Circuits ouverts ;
  • Courts-circuits internes ;
  • Encrassement par particules métalliques ;
  • Endommagements mécaniques de la route dentée.

Dépannage du capteur de vilebrequin

Voici les étapes à suivre pour le dépannage :

  1. Extraire la mémoire d’erreurs ;
  2. Contrôler les connexions électriques du connecteur, du capteur et des câbles du capteur ;
  3. Contrôler l’absence d’endommagement et d’encrassement.

Si vous ne connaissez pas la conception exacte du capteur, il vous sera difficile d’effectuer un contrôle direct du capteur PMH. Vous devrez avant tout savoir s’il s’agit d’un capteur à effet Hall ou inductif. N’hésitez pas à vous référer aux indications dans le catalogue de pièces de rechange ainsi qu’à celles du fabricant.

Pour le contrôle, évitez d’utiliser un ohmmètre avant d’avoir clairement identifié la conception. Un capteur inductif a généralement un connecteur à 2 pôles. Pour déterminer la résistance interne, le signal et un court-circuit à la masse éventuelle, il convient de :

  1. Couper la connexion ;
  2. Vérifier la résistance interne du capteur : si elle varie de 200 à 1 000 Ohm, le capteur est en bon état. Si la résistance est de 0 Ohm, cela signifie qu’il y a un court-circuit.

En ce qui concerne le capteur à effet Hall, il convient de contrôler uniquement la tension d’alimentation et celle du signal.

Placé à côté du volant moteur, le capteur de vilebrequin ou capteur PMH a pour rôle principal de transmettre la position des pistons au calculateur et de l’informer sur le régime moteur, afin qu’il détermine quelle quantité de carburant injecter. En cas de capteur PMH défectueux, n’hésitez pas à utiliser le comparateur de garages sur Mecagoo pour trouver un garage auto adapté et recevoir un devis.

Trouver le meilleur devis immédiatement

Comparez les prix des garages autour de moi